Phobies simples et phobies complexes
IMG_1937.JPG

Phobies simples:

 

Il est normal d'avoir peur. Mieux encore, les émotions qui nous traversent et chamboulent notre quotidien sont utiles à notre survie. Agréables ou désagréables, il est pertinent de comprendre nos émotions comme le premier filtre nous permettant d'agir et de comprendre le monde, bien devant la raison. Nous savons des émotions qu'elles se produisent de façons automatiques, qu'elles se ressentent physiquement, qu'elles agissent sur notre physiologie (rythme cardiaque, circulation ,sanguine, etc.) et plus important encore, elles communiquent.

Faisons un petit voyage dans le temps et imaginons-nous (Sapiens sapiens) il y a plus de deux cent mille ans quelque part dans une plaine africaine. Une période où nous ne possédons pas encore l'outil du langage. Une période où chaque membre du groupe est le gardien de son frère et prédominant à sa survie. Nous évoluons en petit groupe à la recherche de nourriture.

 

Un membre du groupe semble apercevoir au-delà d'un buisson une crinière menaçante. Instantanément, à la manière d'un interrupteur électrique, le cerveau génère une émotion de peur. Les autres membres du groupe vont percevoir cette émotion par de nombreuses informations assurant alors la fuite. Des cris, une expression faciale, une convergence du sang vers le bas du corps à l'origine d'une soudaine pâleur au niveau du visage (vert de peur), etc. Présumons alors, que sans cette peur et sa représentation, notre petit groupe serait surement en deuil d'au moins un de ses membres. 

Souvenons nous également qu'une des principales fonctions de notre cerveau est l’apprentissage. Et afin de nous permettre d’apporter des réponses immédiates à des situations qui nous sont connues ( gain d’énergie, efficacité), automatiquement et instantanément en repérant par nos sens un objet déclencheur, le cerveau lance une réponse émotionnelle. 

 

Ex: je vois une araignée, j’ai peur ! Aucun temps de réflexion, je suis en fonctionnement automatique.

Une construction mentale, une pensée, un souvenir revisité, ou bien encore une construction créative et fantaisiste nous projetant dans le future peut également produire le même effet.

 

Ex: Je pense à un scénario futur ou je n'ai plus le contrôle, j'ai peur. 

Ce qui va déterminer le caractère phobique, pour la personne en souffrance, c'est l'incapacité de rationaliser. 

 

Dans le cadre phobique, la raison n’a pas de possibilité d’action.  Quel que soit le degré de notre intelligence.  C’est pour ça qu’une fois l’objet déclencheur éloigné, et la réponse émotionnelle associée apaisée, on retrouve sa raison et malheureusement, bien souvent un jugement post-expérience apparaît.  

Ex: quel imbécile, décidément, je ne rate pas une occasion de me ridiculiser etc. 

 

Le travail en hypnose pour ce genre de phobie est plutôt rapide et très efficace. Une à  trois séances peuvent bien souvent suffire à vous libérer de ce handicap émotionnel. 

Phobies complexes:

Concernant les phobies complexes, il faut reconnaitre qu’elles sont par différents symptômes infiniment plus difficiles à vivre au quotidien, tant elles agissent sur notre fonctionnement social et sur la restriction de nos libertés.

 

Bien souvent, elles se caractérisent chez la personne qui en souffre par de l’évitement. Elles peuvent être le fruit d’une trop forte attention portée sur une possibilité de jugement extérieur, la fameuse peur du regard!

 

Nous retrouvons deux grandes tendances liées aux troubles anxieux dans les phobies complexes, la phobie sociale et l’agoraphobie.

 

La phobie sociale:

 

Nous trouvons souvent comme déclencheur de la phobie sociale, l’idée d’être assujetti à un jugement ou une accusation et d’en subir l’humiliation.

À titre d’exemple, la crainte d’être prit d’une manifestation physique qui nous échappe, soulignant alors une possible faiblesse chez la personne en souffrance: rougissements, tremblements, crainte de s’évanouir, peur de vomir, etc.

 

Autant d’indicateurs qui communiquent au monde l’expression d’une peur, donc d’une possible faiblesse. L’attention excessive que la personne en souffrance porte à elle-même est souvent à la base de cette phobie. Cette peur excessive peut s’exprimer dans le cadre des études, de la profession et même dans des activités de loisir, parfois dans un contexte spécifique et d’autres fois sur un spectre infiniment plus large.

 

Quand s’alerter?

 

Que ce soit pour la phobie sociale ou l'agoraphobie,  partir du moment où vous êtes dans l’évitement. C’est un très bon indice. Nous sommes des animaux sociaux, et même si l’apprentissage de la solitude apparait au fil de l’âge comme une bien jolie et intéressante route, cette solitude ne veut pas dire isolement. Un évitement social à moyen ou long terme pourrait provoquer des états dépressifs et générer des comportements préjudiciables, une alcoolémie ou des prises de drogues. L'association d'E.M.D.R. ou d'E.F.T. à l'hypnose peut se montrer d'une grande efficacité. 

 

Agoraphobie:

 

L’agoraphobie nous renvoie à notre sentiment d’impuissance, d’être bloqué ou dans la difficulté de trouver une échappatoire. On retrouve souvent à la base du développement de l’agoraphobie, un traumatisme n’ayant pas été traité ( digéré) par le cerveau de type: Attaque de panique, crise vasovagale.

Le cerveau a alors appris à anticiper en poussant la personne en souffrance à éviter de se retrouver dans une situation ou l’objet du traumatisme initial pourrait se reproduire. Comme pour la phobie sociale, la personne peut solliciter un membre de son entourage pour l’aider ou l’accompagner et la sécuriser.

 

Cependant, même si bien souvent portée par l’affection qu’on lui prête, la personne phobique trouve cette aide, en lui apportant ce secours, elle peut développer en réponse un auto-jugement négatif d’elle-même la renvoyant à son incapacité et sa faiblesse venant alimenter un cercle vicieux.

Dans le cadre d'une phobie complexe, le travail peut demander une dizaine de séances sur un an. 

L’accompagnement peut se faire à mon cabinet d’hypnothérapeute de Montpellier, mais également par visioconférence. La thérapie par l’hypnose se prête merveilleusement à l’accompagnement numérique.

 

Tant en qualité hypnotique qu’en qualité thérapeutique. L’avantage étant pour vous de ne pas avoir à vous déplacer. Il suffit de bénéficier d’une bonne connexion internet. Si vous avez un casque micro, l’expérience sera encore plus immersive. Je serai heureux de répondre à vos questions en me téléphonant le matin au 0678210916 entre 9h et 11:30 du mardi au samedi.

Prendre rendez-vous en cabinet d'hypnose à Montpellier ou une hypnothérapie par visioconférence.