top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurjfhirsch

L'Hypnose à Montpellier : Une métaphore pour trouver l'Équilibre dans ses Importances

Dernière mise à jour : 21 août 2023


illustration de la maison des importances, une métaphore hypnotique
La maison des Importances

Dans la belle cité de Montpellier, dans les pierres neuves de Port Marianne et la douceur méditerranéenne, l'hypnose s'est révélée être un outil puissant pour ceux qui cherchent à trouver l'équilibre dans leurs importances. Comme l'illustre l'histoire suivante, la quête de l'équilibre dans nos priorités et attachements est un voyage essentiel pour notre bien-être et notre développement personnel.

Praticien de l'hypnose à Montpellier je peux vous aider à découvrir et à organiser vos importances, ces choses, personnes ou idées qui peuplent votre monde intérieur. Tout comme le héros de de mon histoire, nous attribuons à chaque élément de notre vie une valeur et une place spécifique. Cependant, un attachement excessif à ces importances peut créer un déséquilibre, provoquant angoisse et peur.

À travers l'hypnose, à Montpellier ou par visioconférence je vous guide vers une meilleure compréhension de vos importances et la manière de les équilibrer. Et d'apprendre à accueillir chaque importance avec reconnaissance et discernement, sans se laisser submerger.


La faille


Il existe une ville ancienne, coincée entre la mer et la montagne, appelée Magnalia. Dans cette ville, il y avait une maison singulière, toujours debout malgré les siècles, que tous les habitants connaissaient comme la Maison de L'Importance.


Son architecture impressionnante présentait des facades boursouflées comme gonflées de l’intérieur , composée de nombreuses pièces, toutes remplies de souvenirs, de soupirs et de silences. Un homme vivait dans cette maison.

Il avait une habitude particulière : chaque objet, chaque idée, chaque personne qu'il rencontrait, il les plaçait soigneusement dans une pièce de la maison. En fonction de leur importance pour lui, il les installait dans une pièce plus grande ou plus petite.


De cette façon, la Maison de L'Importance était un monde de significations, de valeurs et de hiérarchies qui le rendait heureux. Il y avait dans cette maison une chambre particulièrement grande et accueillante. Cette pièce était dédiée à la femme qu'il aimait. Leur amour avait créé une attachement profond qui avait tissé des fils invisibles entre eux, fils qui le liaient à elle et à l'importance qu'il lui accordait.


Un matin, alors que la ville ancienne semblait retenir son souffle, comme chaque jour, l'homme se lança dans l'inspection minutieuse de la Maison de L'Importance. Au gré de ses pas, il voyageait entre ses souvenirs, embrassant du regard chaque objet, chaque visage, chaque idée qui peuplait son monde. Mais au lieu de la réjouissance habituelle, un détail le figea.

Au beau milieu du parquet, une crevasse. Une cicatrice béante qui narguait la perfection du bois poli. Une faiblesse, sans doute provoquée par le poids écrasant de toutes les importances qu'il avait amassées. La maison, son sanctuaire, semblait être au bord de l'effondrement.

Cette faille, ce petit détail insignifiant, empoisonna le cœur de l'homme. Il ne pouvait plus voir les objets, les visages, les idées sans que son regard ne se porte inexorablement vers cette brèche. L'homme de la Maison de L'Importance vit son monde se transformer en un abîme de terreur, ses objets de valeur en fardeaux, ses souvenirs en condamnations.

La faille n'était plus simplement une imperfection du sol, elle avait infiltré l'esprit de l'homme. Devenue l'objet de son obsession, elle réveilla en lui une peur inconnue, celle de perdre tout ce qui avait été, jusqu'à présent, le sens de sa vie. C'est ainsi que le sanctuaire de l'importance devint le théâtre de l'angoisse. L'ombre de la peur s'étendit sur lui, changeant pour toujours la manière dont il percevait son monde. Un jour, alors qu'il était plongé dans sa peur, un sage, arriva à Magnalia. Cet homme, célèbre pour sa clairvoyance et sa sagesse, avait entendu parler de la Maison de l'Importance, devenue légende dans la région. Intrigué, il décida de rencontrer l’occupant de cette maison singulière. et d'en comprendre le mystère .

Quand le sage rencontra l'homme, il remarqua immédiatement la crainte qui assombrissait ses yeux. Au fil de leur conversation, le sage comprit l'origine de l'angoisse: cette faille qui, de simple fêlure du sol, avait fini par engloutir toute la joie de vivre de l'homme. Il vit alors un être déchiré entre son amour pour ses trésors d'importance et la peur de tout perdre.

C'est alors que le sage qui sans doute était bien disposé, guidé par son intuition, décida d'enseigner à l'homme le principe de l'équilibre. Il lui expliqua que la valeur des choses ne résidait pas dans leur possession, mais dans l'appréciation qu'on en a. Il lui montra que l'attachement excessif à ces objets d'importance avait fini par créer cette faille, tant dans le sol de sa maison que dans son cœur.

Le sage lui apprit que l'équilibre était la clé pour gérer l'importance et l'attachement. En ne se laissant pas submerger par ces forces, mais en les accueillant avec reconnaissance et discernement, l'homme pourrait transformer la peur en compréhension. Il lui conseilla de réorganiser sa maison, d'alléger le poids des choses, d'ouvrir de l'espace pour de nouvelles idées, de nouvelles personnes.

Il lui fit comprendre que l'importance, l'attachement et la peur n'étaient pas des forces à combattre, mais des réalités à équilibrer. En apprenant à les accueillir comme des guides et non comme des ennemis, l'homme pourrait trouver une harmonie, une sérénité. Cette sagesse de l'équilibre, c'est ce que le sage offrit à l'homme, dans l'espoir de le libérer de sa peur et de lui permettre de trouver un nouvel équilibre dans sa Maison de l’Importance, et pour le prix d’une soupe - « Ah ! Pour être sage, je n’en suis pas moins homme »

Alors l'homme a commencé à voir sa maison sous un jour différent. Il a réalisé que chaque pièce, chaque objet, chaque personne qu'il avait placés avec soin dans sa Maison de L'Importance n'était pas une fin en soi. Ils étaient importants, certes, mais ils n'étaient pas lui. Il a commencé à apprendre à distinguer l'importance de l'attachement, l'attachement de la peur. Il a appris à équilibrer ces forces, à ne pas se laisser submerger par elles.


Il a commencé à réorganiser sa maison, donnant de l'espace à de nouvelles choses, à de nouvelles personnes, à de nouvelles idées. Il a appris à accueillir la peur, non comme un ennemi, mais comme une enseignante, un guide qui l'aide à définir ce qui est réellement important pour lui. Et ainsi, la Maison de L'Importance s'est transformée en simple Maison et pour lui, aujourd’hui c’est deja bien suffisant et un sage a le ventre plein:) .


Ainsi dans mon cabinet d'hypnose à Montpellier, vous pourrez réorganiser votre «maison" intérieure, alléger le poids de certaines importances, et ouvrir l'espace à de nouvelles idées et personnes. Comme dans l'histoire de la Maison de l'Importance, vous apprendrez à voir la peur non pas comme un ennemi, mais comme un guide, un enseignant qui vous aide à définir ce qui est réellement important pour vous.

La vertu de l'équilibre dans ses importances n'est pas une fin en soi, mais un processus continu. En travaillant avec un praticien de l'hypnose à Montpellier, vous pourrez apprendre à équilibrer ces forces, à ne pas vous laisser submerger par elles, et à trouver un nouvel équilibre dans votre vie.




Yorumlar


bottom of page